TOP 5 - Drops

TOP 5 - Cartons Rouges

Dernier résultat

PRO D2 2018-2019
30-11-2018 20:00
0:1

Prochain Match

PRO D2 2018-2019
07-12-2018 20:00

14-12-2017 20:45

Player statistic

Heure Event QTY

Statistiques du Match

1
Carton(s) jaune(s)
2
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
2
Essai(s)
3
0
Pénalité(s)
3
0
Transformation(s)
3

 

 

Pour entamer cette 16e journée, Perpignan s'est imposé à Bayonne 12-30. Les trois essais sang et or ont été marqués par Acebes, Pujol et Deghmache. Avec ce quatrième succès en déplacement, les Catalans remontent provisoirement sur le podium du classement. L'Aviron a manqué ce rendez-vous crucial, ne marquant même pas de bonus défensif.

 

Les Catalans ont réussi un coup en terres basques ce jeudi pour le démarrage de la 16e journée de Pro D2. Perdant à Biarritz lors de leur dernier déplacement, les Perpignanais se sont cette fois-ci imposés 12-30 à Bayonne, signant un quatrième succès hors de leurs bases cette saison. Cette victoire possible grâce aux essais d'Acebes, Pujol et Deghmache a porté le sceau du sérieux en défense, du contre en touche et du réalisme offensif, malgré beaucoup de pluie lors de cette rencontre. Les Sang et Or montent provisoirement sur le podium du classement quand l'Aviron n'a pas pu glaner de bonus défensif.

Décidément, Perpignan semble être la bête noire de la bande à Berbizier cette saison. Terrassés 66-6 en ouverture du championnat à Aimé-Giral, les Ciel et Blanc voulaient leur revanche à Jean-Dauger pour gagner pour la troisième fois de suite cette saison et se repositionner favorablement dans la course à la qualification. Mais encore une fois, l’Usap a été plus solide. Vent dans le dos, Perpignan a d’abord campé dans le camp adverse d’entrée, osant également jouer à la main malgré la pluie incessante.

Surtout, toutes les munitions auront été catalanes dans ce premier acte, la faute à une touche de l’Aviron catastrophique (5 ballons perdus dans le premier acte). Mafi et consorts ont alors eu toute l’opportunité de tester la plus mauvaise défense de Pro D2 qui aura cédé en trois occasions (Acebes 6e, Pujol 71e et Deghmache 77e).

 

Malgré les mêlées et les mauls.

 

Si la défense perpignanaise a aussi passé le test, la mêlée a bien failli faire tout perdre. En souffrance tout le match durant, pénalité, carton jaune et essai de pénalité (37e) y ont mis au supplice les joueurs d’un coach Arlettaz suspendu et en tribunes. Autre secteur en souffrance qui a permis à Bayonne d’espérer après l’essai de Labouyrie (49e pour un 12-16), le maul. Les Roussillonnais n’ont pas su les défendre. Mais en supériorité numérique, les Basques n’ont ni pas su marquer durant leurs temps forts et ont surtout trop tombé de ballons à des moments décisifs.

La logique l’a donc emporté en même temps que Perpignan qui prive son adversaire de bonus défensif et glane des points terrains importants pour la fin de saison. En attendant, l’Usap est provisoirement troisième du classement.