TOP 5 - Drops

TOP 5 - Cartons Rouges

Dernier résultat

PRO D2 2018-2019
30-11-2018 20:00
0:1

Prochain Match

PRO D2 2018-2019
07-12-2018 20:00

26-11-2017 14:15

Player statistic

QTY Event Heure

Statistiques du Match

1
Carton(s) jaune(s)
1
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
10
Essai(s)
2
0
Pénalité(s)
1
9
Transformation(s)
1

 

 

Mont-de-Marsan a largement dominé Bayonne ce dimanche en clôture de la 13e journée de Pro D2. Les montois, auteurs de 10 essais, s'imposent au final 68-15 et sont désormais troisièmes au classement.

 

Une boucherie. Il n’y a pas d’autres mots. Enfin si, mais la liste de « charcuterie » serait longue. Très longue. Le Stade Montois a littéralement atomisé une équipe bayonnaise égarée sur la pelouse de Guy Boniface. Avec un premier essai encaissé dès 18 secondes de jeu, pouvait-il en être autrement ? Après en avoir pris 66 face à Perpignan, lors de l’ouverture du championnat, l’Aviron a réussi à faire pire. Et encore, Pierre Berbizier et ses hommes peuvent s’estimer heureux que Mont-de-Marsan ait baissé de pied après la demi-heure de jeu, au moment où le tableau d’affichage jouissait d’un score étourdissant : 49-3 !

Mont-de-Marsan, en fusion ce dimanche, s’offre donc, avec une facilité déconcertante, un septième succès en sept réceptions cette saison. Et un sixième bonus offensif dans son jardin ! Bayonne, qui avait lancé entrapercevoir du mieux depuis trois journées, redescend de plusieurs étages. Après un tel enfer, on voit mal comment l’Aviron pourrait ne pas lutter jusqu’au bout pour le maintien.

 

Une décima historique.

 

Planter 10 essais n’a déjà rien de commun. Mais quand c’est, en plus, à une équipe habituée à repartir de Guy Boniface avec le sourire (4 victoires en 5 déplacements pour Bayonne depuis 2003), ça en dit long sur la performance réalisée par Mont-de-Marsan en ce dernier dimanche de novembre. C’est simple, Mont-de-Marsan a roulé sur son adversaire pendant le premiers tiers du match. 7 essais en 28 minutes, soit un toutes les 3 minutes ! Une statistique ébouriffante, auréolée notamment du premier triplé en pro du demi-de-mêlée landais Christophe Loustalot.

A ce rythme-là, Mont-de-Marsan donnait l’impression de pouvoir passer aisément la barre des 100 points, tant la défense de l’Aviron semblait restée dans le bus. Ou même à l’hôtel. Mais, de points, il n’y en a plus eu jusqu’à l’heure de jeu, le staff landais profitant de cette balade dominicale pour sortir du terrain certains cadres, à 5 jours du déplacement à Dax. Laousse-Azpiazvu (63e, 76e) et James (73e) ont finalement parachevé le travail pour atteindre le cap symbolique de la décima. Et surtout magnifier un succès qui permet au duo Laussucq-Auradou de revenir à hauteur de Perpignan, sur la troisième marche de PRO D2.

 

Le naufrage défensif de Bayonne.

 

5 secondes de jeu, Pablo Huete se foire à la réception du coup d’envoi. 13 secondes plus tard, essai de Julien Cabannes. Le calvaire de l’Aviron a commencé là, sur le premier ballon du match. La suite ? Un sentiment d’errance sur le terrain et de suffisance dans le remplacement. Hors du coup défensivement, à l’image de la remontée express de 80m du Stade Montois sur le 3ème essai (15e, Loustalot), les Basques ont sombré comme rarement.

Ce soir, l’Aviron passe le cap des 50 essais encaissés (51) cette saison. Quand Carcassonne, lanterne rouge de PRO D2, en a pris, « seulement », 35. Et son adversaire de l’après-midi, 16. Mont-de-Marsan, meilleure défense du championnat, a quand même vu Bayonne visiter deux fois sa ligne d’en-but (68e, 79e). Le second essai basque est l’œuvre de Martin Laveau, seul joueur de l’Aviron au niveau pour clôturer cette 13e journée. Bayonne reste englué à 3 points de la zone rouge (14e) et s’inflige une pression énorme avec son déplacement à Nevers, dimanche prochain.