Player statistic

Statistiques du Match

0
Carton(s) jaune(s)
1
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
9
Essai(s)
2
0
Pénalité(s)
2
7
Transformation(s)
2

Additional information

Arbitre
Laurent Cardona (France)
Affluence
6101 Spectateurs

 

 

Neuf essais à deux, les champions de France n'ont pas fait de détails face à Bayonne (59-20), samedi soir, à Colombes, en match en retard de la 16e journée. Avec ce succès bonifié, ils montent de la dixième à la septième place au classement.

 

Il a fallu attendre un quart d'heure, le premier, pour voir le Racing 92 se lancer dans ce match en retard. Quinze minutes durant lesquelles l'Aviron Bayonnais inscrivit deux buts de pénalité (5e, 8e) par son buteur international argentin, Bustos Moyano. Puis dans le sillage du jeune ouvreur, Franck Pourteau (20 ans, première titularisation en Top 14), un exploit de l'arrière international Brice Dulin (16e), puis un gros travail des avants (21e) offraient deux essais aux Franciliens qui menaient alors 14-6.

Le sentiment que Bayonne, presque en équipe type, n'allait rien pouvoir faire face aux Champions de France fut modéré par l'essai de l'ailier basque Romain Martial (27e, 14-13), bien servi au pied en coin. Mais la suite fut un long calvaire pour les Bayonnais. Entre la 32e et la 47e, ils concédèrent coup sur coup quatre essais signés Grobler (deux fois), Szarzewski et Thomas. Et reçurent aussi un carton jaune (62e), mais il ne les empêchera pas d'inscrire leur deuxième essai (67e, 45-20). Avant de prendre une nouvelle fois la marée face à une équipe du Racing 92 désormais aux portes du Top 6.

 

Les joueurs : c'est Grobler et Thomas qui régalent

 

Deux doublés franciliens à Colombes. L'un pour le deuxième-ligne sud-africain Gerbrandt Grobler (32e, 44e), auteur en particulier d'une percée solitaire de soixante mètres le long de la ligne de touche, évitant au passage deux plaquages bayonnais (32e). Il sortira touché à la cheville (68e). L'autre pour l'ailier international français Teddy Thomas (47e, 64e), qui a tout donné ce samedi puisqu'il passera la semaine prochaine, mercredi 15 février, devant la commission de discipline de la LNR pour un plaquage dangereux sur le Lyonnais Nalaga, et pourrait manquer la prochaine journée.