02-11-2017 20:45

Player statistic

Statistiques du Match

1
Carton(s) jaune(s)
0
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
3
Essai(s)
2
2
Pénalité(s)
2
2
Transformation(s)
2

 

 

Les Tarn et Garonnais ont dû s'employer pour venir à bout de leurs homologues bayonnais ce jeudi soir (25-20). Un long combat et une victoire qui récompense l'équipe la plus efficace même si l'Aviron n'était pas si loin d'un exploit à Sapiac.

 

Sapiac a tremblé ce jeudi soir ! La faute à des Bayonnais qui n'ont jamais été aussi présents à l'extérieur cette saison. Mais malgré avoir dominé l'entame de cette partie (0-6 jusqu'à la 18ème), c'est Montauban qui virait en tête à la pause grâce à trois essais dont un doublé de Lilo contre un pour Bayonne signé Polutele (19-13). Un gros combat qui se poursuivait en deuxième période avec un seul joueur qui faisait évoluer le score pour l'USM Sapiac, Jérôme Bosviel, grâce à deux pénalités (25-13). Dans les arrêts de jeu, le jeune centre bayonnais, Peyo Muscarditz, récompensait les efforts bayonnais en fin de partie avec un deuxième essai transformé et synonyme de point de bonus défensif (25-20).

Comme d'habitude, Sapiac était bouillant pour accueillir les deux équipes et on craignait le pire pour des Bayonnais inconstants à l'extérieur depuis le début de la saison. Au final, les supporters tarn et garonnais ont assisté à une véritable empoignade entre deux "gros" du championnat. Fébriles, les Montalbanais ont mis du temps à rentrer dans cette partie et la large défaite à Colomiers vendredi dernier y était certainement pour quelque chose. Mais l'entraîneur des avants sapiacains, Pierre-Philippe Lafond, a eu raison de "ne pas s'affoler" au micro de nos confrères de Canal+ car ses joueurs ont finalement dompté des Bayonnais qui avaient sorti le casque à pointe ce jeudi soir...

 

Les Bayonnais confirment dans l'état d'esprit.

 

"On n'a rien à perdre, c'est notre meilleur début de match depuis un petit moment, j'espère que cela va durer". Comme tout le staff basque, Joël Rey, l'entraîneur des avants, a apprécié le visage sous lequel son équipe a abordé cette rencontre. Après la victoire bonifiée contre Soyaux-Angoulême (41-12), il fallait confirmer chez l'un des cadors et c'est chose faite au moins dans l'état d'esprit affiché. Malgré de nombreuses imprécisions qui leur coûtent certainement un exploit à Sapiac, les Bayonnais ne se sont pas échappés et ont montré leur plus beau visage loin de Jean-Dauger cette saison. La défense et la conquête ont été plus agressives (trois ballons volés en touche) et la jeune garde a encore confirmé son beau potentiel à l'image de Julien Tisseron, intenable à l'arrière, ou encore les plus méconnus Maka Polutele et Peyo Muscarditz, tous les deux marqueurs pour la première fois en pro ce soir.

Bayonne n'a toujours pas réussi à enchaîner un deuxième succès cette saison mais a fait tanguer l'ogre montalbanais sur ses terres pendant quatre-vingt minutes. Une défaite bonifiée sur laquelle joueurs et staff vont pouvoir s'appuyer pour la suite. Montauban assure l'essentiel avec une victoire à quatre points qui lui permet de se remettre à l'endroit après la déconvenue à Colomiers. Surtout, l'USM Sapiac reste invaincue chez elle (depuis neuf rencontres) et s'installe provisoirement à la deuxième place du Pro D2 avant un périlleux déplacement à Dax vendredi prochain.