Dernier résultat

29-01-2017 12:30

Statistiques joueurs

Statistiques du Match

0
Carton(s) jaune(s)
2
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
3
Essai(s)
2
4
Pénalité(s)
3
3
Transformation(s)
2

Informations de match

Arbitre
Sébastien Minery (France)

 

 

Trois essais à deux, les Bayonnais s'imposent à domicile devant Brive (33-23) et se donnent un grand bol d'oxygène. L'Aviron disputera le 11 février son match en retard face au Racing 92.

 

Le match :

 

Deux fois, les Bayonnais se firent reprendre au score. Profitant des errements au pied du buteur corrézien Gaétan Germain, ils menèrent 6-0 (30e) mais ne surent pas profiter de cette avance. Puis après l'essai du centre Le Bourhis (40e), ils en concédèrent un, signé du pilier remplaçant Patrick Toetu (55e), après deux temps forts brivistes infructueux.

Autant dire que l'Aviron, dernier du Championnat, n'a pas été à la fête, dimanche, à l'heure de l'apéritif, face à des Corréziens qui mirent une heure à digérer le décalage horaire avant de sortir de leur torpeur. Ils en sortirent un peu trop précipitamment, en confondant engagement et indiscipline, en témoignent les cartons jaunes qu'ils reçurent presque simultanément (59e, 66e).

En double supériorité numérique, Bayonne récoltait ainsi un essai de pénalité sous les poteaux (67e) sur une mêlée écroulée par les Corréziens au supplice devant leur ligne. Même renforcés par l'entrée de leur figure emblématique Arnaud Mela et, à la sirène, récompensés par un essai tardif de Ngwenya (80e, 33-23), les Brivistes ne se mirent jamais plus en position d'aller chercher au moins un bonus défensif.

Déplacement pour rien, donc, à Jean-Dauger, face à des Basques qui eux ont su profiter de cette formule apéritive pour marquer des essais et des points (pas autant qu'ils le souhaitaient puisqu'ils échouent devant le bonus offensif) dans le sillage de leur excellent demi d'ouverture sud-africain, Willie du Plessis, histoire de rêver encore un peu au maintien à dix journées de la fin, en ce qui les concerne.

 

Le joueur : Le Bourhis par deux fois.

 

Après un quart d'heure de jeu, on pensait que le centre international Félix Le  Bourhis avait inscrit son premier essai sous le maillot bayonnais. Mais le retour de l'ailier américain Takudzwa Ngwenya le priva de ce bonheur. Qu'importe, il retrouva le chemin de l'en-but briviste à la quarantième minute, bien servi par son ouvreur Du Plessis et, cette fois-ci, tînt fermement le ballon au moment d'aplatir.