Dernier résultat

Prochain Match

24-09-2016 18:30

Statistiques joueurs

# Evénement Minute
Minute Evénement #
15' 1 Raphaël Lagarde
29' 1 Raphaël Lagarde
43' 1 Raphaël Lagarde
46' 1 Raphaël Lagarde
81' 1 Martin Laveau

Statistiques du Match

1
Carton(s) jaune(s)
0
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
4
Essai(s)
1
2
Pénalité(s)
4
4
Transformation(s)
0

Informations de match

Arbitre
Pierre Brousset (France)
Affluence
15000 Spectateurs

 

 

Toujours aussi plaisante, l'équipe rochelaise a réussi à s'imposer avec le bonus offensif face aux Bayonnais (34-17). Les Maritimes reprennent provisoirement la première place du classement.

 

La Rochelle conserve son invincibilité à domicile et poursuit son excellent parcours en Top 14 cette saison. Les hommes de Patrice Collazo sont venus à bout du promu bayonnais (34-17) en encaissant un seul essai (Laveau, 80e). Avec quatre réalisations (Forbes 32e, essai de pénalité 39e, Rattez 58e, Aguillon 63e), les Maritimes empochent le bonus offensif et continuent de dominer le championnat. De leur côté, les Basques ont souffert dans un stade Marcel-Deflandre comble. Ils repartent sans le moindre point et s'enlisent un peu plus dans le bas de classement.

 

Pour la troisième fois consécutive, Marcel-Deflandre affichait complet cette saison, en trois réceptions. Impossible donc pour le Stade rochelais de ne pas régaler son public qui lui rend si bien. Pourtant, l'entame de match a été poussive et le promu bayonnais a tenu tête au nouvel ogre rochelais grâce au jeu au pied de son ouvreur Raphaël Lagarde (15e, 29e, 43e, 47e). Malgré une défense bien en place et une faim de victoire impressionnante, ils réussissaient seulement à retarder le premier essai des Maritimes (H. Forbes, 30e).

 

Oubliées les difficultés rencontrées en mêlée fermée la semaine dernière à Brive, les Maritimes ont retrouvé puissance et précision ! Face au pack des Rochelais, les Basques étaient impuissants et encaissaient même un essai (essai de pénalité, 39e). Sans surprise, les deux autres réalisations venaient des trois-quarts. Une petite demi-heure pour se mettre en marche, et le festival pouvait commencer. Gabriel Lacroix, Pierre Aguillon, Steeve Barry et Vincent Rattez s'illustraient tous, une nouvelle fois. Crochets, pointes de vitesse et cadrage-débordements, ils régalaient Marcel-Deflandre (V. Rattez 58e, P. Aguillon 63e).

 

 

Une fin de match à revoir

 

Objectif atteint, bonus offensif en poche et vingt points d'avance... Rien ne semblait pouvoir faire plier les Rochelais à dix minutes de la fin de la rencontre. Sauf peut-être une soudaine infériorité numérique... Jules Le Bail d'abord, entré en cours de jeu pour remplacer Brock James, se blessait lors d'une tentative de tir au but (69e) et ne pouvait pas être remplacé. Et comme si cela ne suffisait pas, Jone Qovu écopait d'un carton jaune pour un acte d'anti-jeu (75e).

 

À 13 contre 15, la domination des Jaunes et noir laissait soudain place au doute. Toujours aussi joueurs et motivés, les Basques allaient chercher un essai pour sauver l'honneur sur la sirène (M. Laveau, 80e). Insuffisant. Trop fébriles et imprécis dans le dernier geste, les hommes de Vincent Etcheto s'inclinent une nouvelle fois à l'extérieur cette saison. Quatrième défaite consécutive pour les Bayonnais en six journées.