Dernier résultat

Prochain Match

21-08-2016 18:15
28
0
23
1

Statistiques joueurs

Statistiques du Match

0
Carton(s) jaune(s)
1
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
3
Essai(s)
2
3
Pénalité(s)
3
2
Transformation(s)
2

Informations de match

Arbitre
Salem Attalah (France)
Affluence
16933 Spectateurs

 

 

En clôture de la 1ère journée de TOP 14, les Ciel et Blanc se sont imposés 28-23 sur leur pelouse de Jean-Dauger face au Rugby Club Toulonnais, finaliste de la saison dernière. Une entame encourageante pour les Bayonnais, de retour en TOP 14.

 

Des intentions aux allures de bonnes résolutions pour cette rentrée des classes au stade Jean-Dauger. Les Bayonnais de Vincent Etcheto, Dewald Senekal et Simone Santa Maria ont tenu le rythme imposé par les Toulonnais, menant même la danse et le score pendant la majeure partie de la rencontre.

Dès la troisième minute, le pied de l'arrière argentin Martin Bustos Moyano offrait aux Ciel et Blanc l'ouverture du score. Rattrapé et devancé par son homologue Leigh Halfpenny (9' et 13'), il optait plutôt pour le jeu ballon en main, traversant le terrain et offrant à son talonneur Grégory Arganese un premier ballon d'essai (17'). La réponse toulonnaise arrivait peu après, via le troisième ligne et ancien bayonnais Charles Ollivon (29'), laissant les deux formations sur un score de parité (13-13) à la pause.

Au retour sur la pelouse, toujours autant d'envie côté ciel et blanc. Willie Du Plessis remplaçait Martin Bustos Moyano au tir au but, et redonnait d'entrée de jeu trois petits points d'avance à ses coéquipiers. Dans la lancée, les avants prenaient le relais avec un beau ballon porté dans les 15 mètres toulonnais, avec une nouvelle fois le talonneur Grégory Arganese à la conclusion. Menant 23-16 à l'heure de jeu, les Bayonnais creusaient un peu plus l'écart grâce à un troisième essai inscrit par le capitaine Jean Monribot après les belles courses de Julien Tisseron et Guillaume Rouet.

Dangereux sur chaque ballon, les Toulonnais continuaient d'attaquer la ligne ciel et blanc, jusqu'à concrétiser une nouvelle occasion grâce à Romain Taofifenua (72'), pas assez cependant pour reprendre la tête de la partie avant le coup de sifflet final.