Dernier résultat

Prochain Match

20-10-2016 20:45

Statistiques joueurs

# Evénement Heure
Heure Evénement #
20' 1 Martin Laveau
21' 1 Lucas Meret
31' 1 Lucas Meret
42' 1 Pablo Huete
43' 1 Lucas Meret
75' 1 Essai de pénalité ABRP
76' 1 Guillaume Rouet

Statistiques du Match

1
Carton(s) jaune(s)
0
0
Carton(s) rouge(s)
0
0
Drop(s)
0
8
Essai(s)
3
1
Pénalité(s)
1
4
Transformation(s)
3

Informations de match

Arbitre
Matthew Carley (Angleterre)
Affluence
14634 Spectateurs

 

 

Le Stade rochelais, opposé à domicile à l'Aviron bayonnais, poursuit son impressionnante marche en avant en European Rugby Challenge Cup avec une deuxième victoire bonifiée (51-24) en autant de rencontres.

 

Mais qui va arrêter ces Rochelais ? On a eu une première réponse à Marcel-Deflandre : ce ne sera pas l'Aviron bayonnais, trop concentré sur sa lutte pour le maintien en Top14.

En tout cas ce ne sera pas ce Bayonne-là, puisque les Basques n'ont pas réussi à contenir les assauts rochelais, encaissant tout de même huit essais, pas cher payé tant les Maritimes ont vendangé d'occasions, notamment en fin de rencontre.

Pour autant, les hommes de Vincent Etcheto sont loin d'avoir démérité, répondant à leurs adversaires en inscrivant deux essais par Laveau (21e) et Huete (43e). Surtout, en ne fermant jamais le jeu, offrant un magnifique spectacle aux spectateurs venus en masse à Deflandre.

Mais la furia rochelaise était néanmoins impossible à contenir. Avec pas moins de cinq réalisations lors du premier acte, œuvres de Sazy (3e), Bouldoire (6e, 34e), Eaton (23e) et Barry (38e), les Maritimes menaient déjà 36 à 10 au moment d'aller manger quelques oranges.

La deuxième période s'avérait à peu de choses près du même acabit, avec "seulement" trois essais aplatis par Retière (53e), Botia (57e) et Cedaro (72e), le Fidjien étant dans tous les bons coups et faisant tous les mauvais choix en fin de rencontre après deux percées monumentales.

"On n'est pas les plus costauds en Top14, encore moins en coupe d'Europe, alors on essaie de mettre de la vitesse et pour l'instant ça nous réussit", résumait simplement Steeve Barry au coup de sifflet final.

La Rochelle est en effet premier de la poule 1 avec dix points sur dix possibles. En attendant d'affronter Gloucester en décembre, les Maritimes peuvent avoir le sentiment du travail accompli.